Sarah Halimi Femme juive assassinée à Paris en 2017
6rKN6lRA

Le refus de la reconstitution des faits est celui de la recherche de vérité

Judith Buchinger

Judith Buchinger, avocat au barreau de Paris, est l’avocat des enfants de Sarah Halimi.

Un des grands principes du Code de procédure pénale consiste à favoriser autant que faire se peut la manifestation de la vérité. Plus qu’un grand principe, c’est la colonne vertébrale de la matière pénale. L’affaire Sarah Halimi s’est effondrée sur cette évidence. Pire, elle a été invisibilisée, comme si les faits bruts s’étaient dilués dans l’interprétation stricte et froide du droit telle que l’a offerte la Cour de cassation.

Contrairement à tous les usages en matière criminelle

L’arrêt de la Cour de cassation, en rien surprenant, nous a-t-on expliqué, n’a fait que constater le respect des règles de droit. Où se situe donc la faille si «dura lex sed lex»? Où se situe le dysfonctionnement judiciaire?

[...] Suite de la contribution dans le livre L'invisible de la rue Vaucouleurs

Retrouvez toutes les contributions dans le livre