Sarah Halimi Femme juive assassinée à Paris en 2017
homme

France, Respecte-toi !

Louis Bachoud

Louis Bachoud est ingénieur, architecte, urbaniste et écrivain. Il est notamment l’auteur de Axiomes du grand âge (deux volumes), paru aux éditions Valensin en 2020.

Tu multiplies les discours sur la lumière de la Raison et ta voix politique déraisonne !
Te rappelles-tu Voltaire qui te disait :« Rien n’est plus dangereux que lorsque l’ignorance et l’intolérance sont armés de pouvoir » ? Il ajoutait : « De desseins en regrets, et d’erreurs en désirs, les mortels insensés promènent leur folie. Dans des malheurs présents, dans l’espoir des plaisirs, nous ne vivons jamais, nous attendons la vie. Demain, demain, dit-on, va combler tous nos vœux ; demain vient, et nous laisse encore plus malheureux. »

« Rien n’est plus dangereux que lorsque l’ignorance et l’intolérance sont armés de pouvoir. »


Tu as transmis par l’écrit et la voix, depuis des siècles, les valeurs d’harmonie qui ont construit notre peuple. La bergère de Lorraine, le roi n’ont-ils pas bâti déjà une vision libérée des guerres civiles et des vues étrangères ?
Toi l’Universelle, toi la fille aînée de la Raison, tu appauvris l’esprit des Français par la lâcheté de tes décisions. Tu ne peux pas prôner la laïcité comme valeur de ton peuple et t’amollir en France sur le meurtre religieux !
Tu as souscrit à la Déclaration universelle des Droits de l’homme et tu appliquerais, ensuite, aux vies des valeurs différentes ? Tu ne peux plus admettre que sur ton sol, devant les yeux de tout ton peuple, tu acceptes un meurtre avec torture parce que le Dieu manifesté d’un autre serait plus grand que le Dieu intime d’un des tiens.
Tu ne peux plus admettre que cet enfant, éduqué dans tes écoles, grandi dans tes logements aidés, nourri par tes soutiens, devienne l’adulte fou intoxiqué de cannabis et d’une religion radicalisée apprise dans la capitale de ta grande âme et de tes Lumières dites éternelles !
France, tu ne peux plus te le permettre.

France, tu ne peux plus te le permettre.

Des siècles d’histoire t’ont patinée, t’ont fait un « Tout d’une admirable harmonie » !
Tu ne peux survivre dans ce monde continental que par la force de tes valeurs pour qu’enfin tu redeviennes l’exemple de la pensée !
Je suis venu d’une langue étrangère pour construire ma vie en homme Ffançais. Je ne veux plus changer de langue.
France, respecte-toi ! Les autres nations te respecteront !

Retrouvez toutes les contributions dans le livre