Sarah Halimi Femme juive assassinée à Paris en 2017
homme

Entre indignation, colère et incompréhension

Yonathan Arfi

Yonathan Arfi est le président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France).

S’il est une chose particulièrement tragique quand on parle de la mémoire de Sarah Halimi, c’est l’emploi, devenu usuel, de l’expression «l’affaire Sarah Halimi». Je ne connais qu’un épisode de l’histoire des Juifs de France pour lequel on emploie la même formulation : l’affaire Dreyfus. Chacun sait en quoi le sort du capitaine Dreyfus a constitué une affaire : la cabale menée contre lui, paradigme de l’injustice, mais aussi l’opposition frontale entre deux France, celle de ses défenseurs et celle de ses accusateurs, puis le long parcours vers sa réhabilitation.

[...] Suite de la contribution dans le livre L'invisible de la rue Vaucouleurs

Retrouvez toutes les contributions dans le livre