Sarah Halimi Femme juive assassinée à Paris en 2017
photo myriam anissimov Giovanni Giovannetti

Dix, cent, mille Mauthausen !

Myriam Anissimov

Myriam Anissimov, journaliste et écrivain, est l’auteur de biographies de référence (Primo Levi, Romain Gary, Vassili Grossman et Daniel Barenboïm) et de plusieurs récits autobiographiques.

Lorsqu’une équipe israélienne vint disputer un match de basket à Varese, les spectateurs réunis dans le gymnase se levèrent et scandèrent : Dix, cent, mille Mauthausen ! La Fédération des jeunes Juifs italiens organisa un congrès national où furent invités Umberto Terracini, Primo Levi et un groupe d’ex-déportés, dont la romancière Edith Bruck, auteure du Pain perdu. Levi déclara : « Souhaiter, comme cela a été fait à Varese, “dix, cent, mille Mauthausen” aux athlètes israéliens, atteste en soi un fait consolant : le néonazisme ou le néo-antisémitisme, pour des raisons difficiles à élucider, semble enclin à trouver de nouvelles recrues parmi les imbéciles. »

Le néo-antisémitisme semble enclin à trouver
de nouvelles recrues parmi les imbéciles.

[...] Suite de la contribution dans le livre L'invisible de la rue Vaucouleurs

Retrouvez toutes les contributions dans le livre